Les gyrins sont des insectes de la classe des coléoptères qu’on voit se déplacer rapidement sur la surface des cours d’eau.

Biologie

Elles ressemblent à de petites coquilles flottantes, que plusieurs appellent des tourniquets.

C’est un insecte qui passe la grande majorité de son temps sur l’eau, à zigzaguer rapidement en tout sens, souvent en cercle.
C’est seulement la partie du dessus qu’on peut voir, et les pattes sont cachées sous son corps qui flotte.

Le gyrin est un insecte qui nage très vite. Si on s’approche, il s’éloigne rapidement, et il est très difficile à capturer à la puise. Il faut carrément immerger le filet à papillons dans l’eau, et en capturer un qui passe au-dessus par chance.

Il ne vole pas souvent, et c’est souvent seulement pour se sauver, ou changer d’étang, qu’il va se déplacer en volant. Son dos est de couleur plutôt gris foncé, et les rebords sont parfois un peu plus pâles.

Comme tous les coléoptères, il a six pattes, et deux ailes qui se cachent sous la paire de membranes qui les recouvrent lorsqu’il est au repos.

Pour ce qui est des yeux, il en possède deux paires, qui sont faites de façon à pouvoir regarder dans l’eau et à la surface en même temps. Ce qui lui est très utile pour voir un prédateur arriver des airs ou un poisson qui arrive de sous l’eau.

Il existe plusieurs espèces de gyrins, comme la dineute à ventre jaune, la dineute à ventre orangée, le gyrin de Leconte… et selon l’espèce, sa longueur varie entre 6 et 13 mm. Mais à part sa longueur, la partie qu’on voit à la surface permet rarement de l’identifier précisément.

Alimentation

A l’état de larve, les gyrins se nourrissent de petits organismes, mais une fois adultes, ils participent aussi à la décomposition des matières organiques.

Proposez une amélioration à cet article. (Non publiée telle quelle)