La famille de l’otarie est divisée en deux sous famille, les Lions de Mer et les Otaries à fourrure. Ce sont des animaux mammifères.

L’Otarie est plus petite, sa fourrure est plus fournie et son museau est plus pointu. Sa couleur est variable, allant du marron au doré et même au blanc.
Elle vit dans la mer mais vient se reproduire, muer et donner naissance sur la terre ferme ou sur la banquise. L’otarie se nourrit de harengs, de calamars, de maquereaux et autres poissons.

Elle est une nageuse hors pair et marche plus aisément que le phoque sur le sol, car lui, il doit ramper.

Le mâle a plusieurs compagnes, un pour quarante femelles. Le mâle est mature à 4 ans, mais ne se reproduira pas avant d’être vraiment un adulte et pouvoir défendre son harem, soit à l’âge de huit ans.

La femelle est mature sexuellement vers l’âge de 4-5 ans. En décembre, après la fécondation par le mâle, l’œuf sera gardé et dirigé vers l’utérus après la mue du mois de mai.

Quelque 24 heures après l’accouplement la femelle retourne à la mer pour se nourrir. Elle emmagasinera de la graisse qu’elle transformera en lait dont elle nourrira son petit. La gestation durera 11 mois.

A la fin du mois de novembre les femelles arrivent sur la terre ferme et accoucheront peu après. La mère restera à terre avec son bébé pour le nourrir puis ira à la mer pour manger. A son retour elle reconnaîtra son bébé à son cri particulier.

Une star de spectacle

Elles sont faciles à dresser et on les retrouve ainsi fréquemment dans le milieu du cirque et du spectacle. Certaines vivent dans des parcs zoologiques marins, la finalité est la même que pour les dauphins dans les delphinariums : les montrer au public, générer des revenus et, dans une moindre mesure, les étudier et les préserver.

L’Otarie a une longévité de 18 ans pour le mâle et de 30 ans pour la femelle.

Proposez une amélioration à cet article. (Non publiée telle quelle)